L'Unique Adresse Francophone qui réunit les Fanstories sur Halo
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les sujets du projets SPARTAN-II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sterenn

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 23
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Les sujets du projets SPARTAN-II   Jeu 3 Sep - 20:47

Salut à tous, je suis nouveau et, fan d'halo. Enfin, je n'ai jamais pus jouer au jeu car hélas je n'en ai pas les moyens mais je suis fasciné par son univers ! Donc depuis des mois j'ai silloné le web pour trouver diverses information sur halo. Et j'ai découvert les fanstories de Jack-115 qui m'ont bluffé par leurs qualités. J'ai donc décider de m'y mettre aussi ! Et voitlà le fruit de mes résultats. J'espère avoir de bon commentaires de votre parts pour continuer cette histoire qui sera très longue. Dans celle-ci, je retravaille surtout ce qu'a zappé Eric Nylund à savoir, l'enlèvement, l'enfance et l'entrainement des sujets SPARTAN-II. Et aussi leurs batailles et leurs moment d'intimités et leurs PERSONNALITES !!! Car dans certaine fic que j'ai pus lire, les spartans sont que des gros bras sans émotions, ce que je tiens à remédier avec ma fic ! Je vais essayer en tout cas... Bon trêve de bavardages ! Bonne lecture !





CHAPITRE 1 : Début du projet SPARTAN-II

1730 heures, 15 août 2517 (Calendrier militaire)/
Système Stellaire Tauri 111.

Le capitaine Wallace Drake du vaisseaux transporteur Atlas, jura dans sa barbe. C’était quoi cette foutue mission ? Pensa il. Il transportait en ce moment même 75 clones d’enfants âgée tous de 6 ou 7 ans et une unité composé de trente hommes passées maître dans l’art de l’infiltration et de l’enlèvement. Tous choisie par le SRN pour le projet SPARTAN-II. Ils se dirigeaient sur l’une des 17 planètes qui composaient le système. Ils avaient 27 enfants à enlever sur ce système et 27 clones pour faire passer inaperçus les enlèvements. Il se dégoûtait lui-même en pensant à ce qu’il allait faire. Il brancha sa liaison COM et donna ses derniers ordres, ils arrivaient sur la première planète…

- Vous avez trois enfants à enlever, Vinh-030, Linda-058 et Malcom-059. Reçus Sergent Grams ? Je ne veux aucun accros pour cette mission !

La connexion COM grésilla un instant et la confirmation de l’ordre arriva après.

- Mon capitaine, dit le lieutenant Grin, son subordonné pour le poste de navigation, les trois Hornets sont prêt au décollage.

- Très bien, donné l’ordre de les faire décoller

- Bien mon capitaine.

Le projet SPARTAN-II pouvait commencer…

***************************

Letronia était une petite ville niché entre deux falaise près d’une mer aux eaux limpides. Les grattes ciel étaient peux nombreux et ne dépassaient pas la taille des falaise, on n’y trouvaient surtout des maisons qui se ressemblaient toutes sauf pour le quartier des docks. Le QG de la milice coloniale du CSNU se trouvait dans cette ville. Le soleil dardait ses derniers rayons sur la ville et de nombreux habitants en profitaient pour se promener sur les docks pour voir le couché de soleil.

Parmi ces promeneurs, une fille se démarquait des autres enfants par son apparence. En effet elle avaient Des cheveux rouge et des yeux vert. Elle n’en était pas moins une jolie fille. Dans chacune de ses mains elles tenaient celles de son père et sa mère, elle s’amusait à se balancer en souriant de toutes ses dents. Elle est heureuse mais plus pour longtemps… Pensa le marine Nichran. Ils venaient lui et le pilote juste prendre position derrière un hangar. Il la regardait avec une paire de jumelle. Il prit la parole :

- Jinski, prépare toi à attirer la famille ici, il vont passer dans environs trente secondes devant nous…

Ledit Jinski, approuva d’un signe de tête, il était en train de répandre du faux sang sur ses tempes.

- Je me cache là, continua le marine Nichran en chargeant un petit pistolet avec des fléchettes.

Quelques secondes plus tard, le marine Jinski se mit à terre et poussa des gémissement de douleur, la famille de la petite fille aux cheveux rouge avancèrent vers le marine.

- Monsieur vous avez besoin d’aide ? Demanda le père. On peut…

Il ne put finir sa phrase, une fléchette venait d’apparaître sur son coup.

- Chérie ?! Dit la mère puis elle aussi tomba à terre.

Il ne restait plus que la fille, celle-ci ne comprenait rien à ce qui se passait et les larmes lui montèrent aux yeux.

- Maman, Pa…

Une fléchette siffla devant elle mais ne l’atteignit pas. Le marine l’avait loupé… Avant qu’elle ne put dire quoi que se soit d’autres, l’homme qui était à terre sauta sur elle, il lui fit une petite prise au niveau de la nuque et elle tomba dans ses bras inconsciente. La scène s’était passé en moins de 10 secondes, un travail de professionnel…

Les deux marines s’activèrent, Jinski alla vers le vaisseau qui était caché plus loin, quand il revenu, il portait la même fille qu’il venait d’endormir. A la différence que celle-ci était un clone. Il la déposa avec les parents endormis et Nichran pris l’originel. Ils partirent en courant vers le vaisseau et décollèrent rapidement pour rejoindre l’Atlas. Nichran ouvrit une liaison COM.

- Ici Unité Bêta, nous venons de capturer l’enfant Linda-058.

La réponse ne se fit pas attendre.

- Reçus, Unité Bêta. La voix hésita puis rajouta, Bien joué…

- Mouais… Marmonna le marine « bien joué » mais la voix ne l’entendit pas.

Le vaisseaux sortit de l’atmosphère de la planète et des étoiles par milliers apparurent devant les vitre de l’hornet. Il accéléra et bien vite, l’Atlas apparut sur le champ de vision de l’hornet. Deux porte à l’arrière du Atlas s’ouvrirent et le vaisseaux s’y engouffra. Nichran et Jinski attendirent que les portes se referment pour pouvoir sortir avec le sujet 058. Deux hommes les attendaient en bas. Ils prirent l’enfant et l’ emmenèrent dans une grande pièce, celle-ci servait normalement à transportait du matériel militaire mais pour les besoin de la mission, on avait disposés de part et autres, 75 lits. Ils traversèrent la salle rapidement et la mirent sur l’un des lits du font. Puis il repartir en la laissant toute seul…

***************************

Linda fit un rêve des plus étrange, pendant qu’on l’enlevait. Elle rêvait qu’elle était une grande aventurière partit pour découvrir des mondes imaginaires et vivre des péripéties trépidantes ! Mais le retour à la réalité n’en fut que plus brutal… Elle sursauta et se leva brusquement du lit, elle était en sueur et soufflait rapidement. Ses yeux s’écarquillèrent de douleur en regardant les lumières vive des lieux.

- Ou suis-je ? Fit elle en prenant une expression de terreur total et incompréhensible.

Elle regarda vivement autour d’elle, elle vit de nombreux lits autour d’elle. Le sol était étais dur et résonnait sous ses pas, les murs était d’un gris terne. La pièces semblait si froide aux yeux de Linda…

C’est alors qu’elle remarqua pour la première fois la présences de deux autres enfants à côté d’elle. Tout deux endormies. Il y avait une fille aux cheveux bruns de type asiatique et une garçon blond avec quelques tâches de rousseur. Elle n’osa pas les toucher et préféra s’asseoir sur son lit tout en réfléchissant à sa situation. C’est alors qu’elle vit une porte à l’autre bout de cette pièce. Elle se leva et se dirigea vers la porte, mais se rendit compte eu dernier moment que celle-ci n’avait pas de poigné. Elle renonça avec découragement. Elle se mit à pleurer et couru vers son lit en enfonçant sa tête dans l’oreiller. Ses pleures réveillèrent le garçons, il jeta un regard incompréhensif autour de lui, puis voyant cette fille en pleure, il la rejoignit. Ce garçon était doux et gentille de nature, voir cette fille aux cheveux rouge pleurer l’émut, et du haut des ses 6 ans il la prit et la serra tendrement dans ses bras pour la réconforter.

Linda remarqua au dernier moment la présence du garçon sur le lit mais elle continua à pleure sans le regarder, c’est alors qu’elle sentit les bras du garçon la prendre par les épaules et la serrer contre lui. D’abord surpris pas son geste, elle cessa un instant de pleurer, puis les émotions reprirent le dessus et elle se remit à pleurer en se faisant bercer dans les bras du garçon. Peu à peu, ses larmes se tarirent et, ne pleurant plus, repoussa gentiment le garçon.

- Je m’appelle Malcom et toi ?

- Li… Linda, dit elle timidement, tu… Tu sait ou on est ?
Il fit non énergiquement de la tête.

- Aucune idée !

Linda se laissa tomber mollement sur son lit, désespérer. Elle s’endormit d’un sommeil sans rêve.

Malcom soupira, et il retourna sur son lit. L’inquiétude arriva bien vite et il se réfugia dans une mince couette en tremblotant.

**************************

Le capitaine Wallace Drake regarda la vidéo surveillance de la caméra qui se trouvait dans la pièce ou on avaient mis les premiers enfants du projet SPARTAN-II, il fut touché de voir cette petite fille perdu et sans repère, enlever brutalement de son univers. Il se détesta en pensant à ce qu’il faisait, il se mit aussi à détester la section 3 du SRN pour leur immoralité.

« Et dire que j’ai des enfants du même âge… »

Jamais le capitaine aurait fait cette mission sans être largement payé, mais là il trouvait ça somme insignifiante maintenant qu’il commençait sa mission…

Il détourna le regard de la vidéo surveillance et regarda plutôt ses prochains objectif, il restait maintenant 72 enlèvement à faire et déjà il ne se sentait plus capable de faire cette tâche immorale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sterenn

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 23
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Les sujets du projets SPARTAN-II   Ven 4 Sep - 22:39

CHAPITRE 2 : Le test choc


1980 heures, 17 août 2517 (calendrier militaire)/
système stellaire Tauri 111, vaisseau transporteur l'Atlas.


Quelques heures avaient passer depuis la rencontre de Linda et Malcom, depuis ils avaient fait la connaissance de la fille de type asiatique qui se nommait Vinh. Des liens commençaient déjà à se tisser entre les trois jeunes enfants, des liens qui leurs servirent à ne pas trop paniquer et sombrer dans la folie dans cette endroit sinistre à souhait.

Tout trois se tenaient sur un même lit, parlant de se qui semblait déjà être leurs vie passés. Vinh parlait avec enthousiasme de sa mère quand elle fut interrompus par le bruit de la porte qui venait de coulisser pour laisser apparaître un homme en tenue de couleur noir et des cheveux rasés court. Il poussait devant lui un petit chariot avec trois plateaux repas. Il les donna rapidement à chacun tout en évitant leurs regard emplis d'inquiétude. Il repartit plus vite qu'il n'était venu et dès qu'il passa la porte, celle-ci se referma brusquement.

En silence, ils commencèrent à manger un plat composé de frite, sauce au poivre et steak haché avec comme boisson de l'eau. Malcom fut le premier à interrompre le silence :

- Mais qu'est ce qui se passe ici, c'était un militaire !
- Tes sur ? Demanda Vinh.
- Pourquoi feraient il ça ? Fit Linda, que vont ils nous faire ?

Personne ne su lui répondre et, heureusement qu'elle ne le su pas à ce moment...

Les jours qui suivirent furent les plus éprouvants de la carrière du capitaine Wallace Drake, ils venaient à l'instant de quitter le système Tauri 111 avec à son bord 27 enfants qu'il venait d'enlever pour le CSNU et plus particulièrement pour ce mystérieux projet nommé SPARTAN-II.
« Daniel-016, Miranda-043, Linda-058... pensait il, tant de nom de « sujets » qui vont me hanter jusqu'à la fin de mes jours... »
Préférant abandonner ses pensées obscures, il aboya quelques ordres à ses subalternes.

- Saut dans le sou espaces dans trente secondes ! L'avertit le lieutenant Vin.
- D'accord, et calculez moi un vecteur de sortit pour le prochain système.



La terreur, un bien grand mot… C’est quelque chose d’effroyable, une sensation atroce, comme une décomposition de l’âme, un spasme affreux de la pensée et du cœur, dont le souvenir seul donne des angoisses. La terreur est le sentiment le plus horrible, le plus déchirant, et pourtant c’est la sentiment de 27 enfants, enlever voir arracher du cocon familiale. Pire que tout c’est l’innocence sacré des enfants qu’on souille pour le plus grand bien de la chère patrie…
Un silence de mort c’était installé dans l’inquiétant dortoir au couleur austère, certains pleurait d’autres se rassurer… Seule le bourdonnement des moteurs pouvait être entendue.
Le jeune Daniel, un garçon aux cheveux brun bouclé et aux yeux bleus limpide comme l’eau, dormait d’un sommeil sans rêves, il se réveilla tranquillement, pensant que ses parents avaient commencés le petit-déjeuner sans lui, encore dans les choux, il se frotta les yeux et fut stupéfait de découvrir non pas sa chambre mais un dortoir avec d’autres enfants ! Il se leva brusquement, et fit sursauter son entourage. Il regarda autour de lui et découvrit ce qu’il cherchait : une porte… Il s’avança de bons pas et, arrivé devant, la tambourina de coups en hurlant.
- Ou je suis ? Je veux partir.
Il continua ainsi encore quelques secondes puis fut violement bousculé par un homme habillé en noir et munis d’une matraque à l’allure menaçante qui venait d’entrer par la porte. De ses yeux noir, il lança des regards peu engageant aux enfants les plus proches de la porte, il remarqua Daniel par terre et s’avança vers lui en activant sa matraque qui se révélait être électrifier.
- Putain de gosse, ça chiale et ça pleure comme des tapettes… J’vais vous faire passer l’envie moi…
Et sans prévenir, il s’acharna sur Daniel, le frappant avec rage à la tête et tout le reste du corps, celui-ci hurlait d’effroi et de douleur. Les enfants s’étaient rassemblés pour se protéger et aucun ne semblaient réagir.
Malcom qui regardait la scène depuis le début, voulut intervenir ne supportant plus les cris et c’est ce qu’il fit.
- Arrêter !
Le soldat arrêta ses gestes et sourit, un sourire carnassier. Il éteignit sa matraque et mit un dernier violent coup de pied au ventre de Daniel qui était maintenant évanouie. Les enfants reculèrent vivement en criant de peur, se réfugiant au font du dortoir. Le soldat se mit à rire, celui-ci résonnant dans la salle. Il réactiva tranquillement sa matraque en sifflotant et s’avança d’un pas léger presque sautillant vers les enfants.
- Alors les mioches, qui passe en premier ?
- Personne ! osa dire une jeune fille brune qui se nommait Claire-153 par son nom de code.
- Ah bon ? J’viens de trouver la deuxième candidate…
Les enfants ne pleurait plus, après tout ils n’avaient peut être plus revoir leurs parents… Les protestations venaient maintenant de toute parts.
- la révolution version miniature, j’aurais tout vus…
- Tous ensemble on peut l’avoir ! cria quelque un.
- Ouais ! approuvèrent d’autres.
Et, d’un seul mouvement, ils partirent comme une seule personne, le soldat n’était plus si sûr de lui mais il fonça lui aussi. Le choc fut violent, le soldat fit un mouvement brusque et faucha de sa matraque 3 enfants mais ce fut son seul mouvement, les enfants le plaquèrent au sol en le frappant en dessous de la ceinture et au plexus solaire pour l’immobiliser.

Le capitaine Wallace Drake regarda avec dégoût le TCAO rentrer dans le dortoir des « projets » sachant parfaitement ce qu’il allait faire. L’officier qui représentait le CRN semblait captivé.
- lieutenant Gorwing, que signifie en faite cette épreuve ?
- Eh bien, capitaine, cela fait des mois que nous avons sélectionner nos projets selon des critères très précis et d’après nos études, ils devraient réagir avec l’instinct de survie et de solidarité. Du moins nous l’espérons…
- Je vois lieutenant, et dans le cas contraire ?
- Je ne peux pas vous le dire, c’est secret défense mon capitaine.
- D’accord…

Sur l’écran de surveillance, le TCAO venait de commencer sa mission, Wallace Drake reconnut le jeune Daniel-016, celui-ci était battue sans pitié, il ne supporta plus longtemps et détourna le regard, honteux en pensant à son fils de même âge. Pourtant il ne pu qu’écouter les cris de souffrance du jeune, les membres présent sur le pont arrêtèrent leurs tâches un instant pensant à ce qui se passait en dessous de leurs pieds, seul le lieutenant du SRN semblait ne pas s’en soucier plus que ça comme, si s’était normal. Soudain la voix d’un jeune résonna et les cris de l’autres cessèrent.
- Ah voila un signe de non soumission ! Intéressant… commenta le lieutenant Gorwing.

Le capitaine intrigué regarda de nouveau et vit les enfants se rassembler dans un coin et le TCAO avancer tranquillement. Il fut surpris par la nouvelle ténacité des enfants qui protestaient maintenant, il fut carrément bouche bée en les voyant foncer vers un soldats expérimenté et adroit.
- Très bien ! dit le lieutenant du SRN, nous avions donc raison avec nos sujets. Capitaine pouvez vous dans se secteur nous connecter au SATCOM ?
- Oui, sur une fréquence privée avec la section 3 je présume ?
- Vous présumez bien capitaine…

Le soldat était littéralement KO, il gémissait et tressauter légèrement. Un mince filet de sang sortait de sa bouche. L’inquiétude était plus que palpable dans le dortoir, quelques un s’étaient assis sur des lit en désordre en respirant à grande d’air, d’autres s’étaient mis à aider les enfants qui avait été touché par la matraque du soldat. Daniel avait été posé sur son lit, il était ensanglanté à diverses parties du corps, des bleues et des croûtes étaient déjà apparus sur le visage, le torse et les jambes. Deux de ses dents étaient cassées et en plus il avait une côte brisée.
La porte du dortoir coulissa de nouveau et apparurent deux couples de brancardiers qui avait un brassard blanc avec un crois rouge accroché aux bras. Suivit de cinq soldats eux aussi vêtus d’uniforme noir et munis de matraque. Sans un mot ils prirent le soldat et Daniel sur des brancards et les emmenèrent tandis que les soldats les escortaient en lançant quelques regards menaçants aux enfants. Une fois partis, les enfants se remirent en groupes sur les lits se mirent à converser de l’évènement qui venait de se produire. Malcom, Vinh et Linda encore tout tremblants se posèrent sur leurs lits.
- Bon sang, ils vont faire quoi de nous ? s’inquiéta Malcom, se sont des soldat il n’y à aucun doute !
Linda et Vinh ne répondirent pas, trop choquées. Malcom lui, tournait comme un lion en cage.
- Des soldats ! S’était des soldats ! Cria t’il.
Tout le monde le regarda un instant mais seul quelques un approuvèrent d’un signe de tête. Puis peu a peu, le bruit du moteur et l’austérité du dortoir reprirent leurs droits, et le silence s’installa de nouveau…

Deux jours passèrent, sur l’Atlas, la prochaine direction du vaisseau était le système Sigma Octanus. Pour y chercher 11 sujets qui allait se rajouter au 27 autres. Chaque jour, le lieutenant Gorwing, envoyait un TCAO pour un « petit test », il se réjouissait à chaque fois du comportement de ses « sujets » qu’il trouvait fascinant. Difficile de croire que ces « sujets » soient des enfants de 6 ans ! La vie du vaisseau était d’une certaine façon, assez surréaliste. Les TCAO tabassait des enfants, les cuisiniers préparaient à manger au captifs et aux clones des futurs captifs, les pilotes enlevaient des enfants, les huiles du SRN commentaient les tabassages des « sujets » et le capitaine Wallace Drake était le responsable de cette situation qui normalement serait burlesque…
« Et encore 43 enfants à enlever… Se dit il en regardant les étoiles défilés devant son poste de commandement. Au tour de Sigma Octanus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les sujets du projets SPARTAN-II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujets en chocolat
» Projets de créations de papercrafts ( méthode assez spéciale .... )
» Les projets de la BBC
» nouveauté spartan
» Avez-vous des projets scrap pour Noël?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FanStories.Halo :: Ecrits :: Les Fanfictions-
Sauter vers: